Diaconesses



Cette semaine un prêtre est parti. Il a décidé de quitter son ministère pour vivre une nouvelle page de sa vie avec une femme. Parce qu’il était l’architecte et l’animateur d’une nouvelle expression de la Foi sur Lyon mais aussi parce que le diocèse a décidé de rendre publique sa lettre expliquant aux paroissiens sa démarche, son choix a fait couler beaucoup d’encre. En fil rouge reste et demeure cette vieille question du célibat, chacun interprétant la règle disciplinaire romaine à l’aune de ses objectifs.

Je pense à tous les autres prêtres qui quittent le ministère pour vivre avec une femme. Mais parce qu’ils ne disposent ni de la même exposition médiatique ni de la même sensibilité pastorale “pop louange charismatique” ils vont partir en silence. Ils n’ont pas fait moins que le père Gréa, ils ont simplement choisi d’exercer un ministère moins bruyant ; considérer qu’ils furent moins porteur de fruits revient à mesurer l’Esprit-Saint avec un double décimètre.

Enfin comment ne pas rester dubitatif à la lecture de la lettre du père David Gréa qui considère que c’est Dieu qui l’appelle aujourd’hui à quitter son ministère ? Je partage totalement l'avis du père Royannais:

Mais couvrir la non-fidélité à une parole donnée par le mensonge, cela est inacceptable et scandaleux. C'est de la manipulation, de la mauvaise foi. Ainsi donc, selon David, Dieu l’appelle maintenant à l’amour dans le mariage. Et David ne fait qu’obéir à la volonté de Dieu. Qui accepterait semblable argument si l’un des deux conjoints quittait sa famille pour répondre à l’appel de Dieu d’en fonder une autre ? De qui se moque-t-on ?

Dieu change d'avis, car Dieu sait bien qu'il ne peut appeler au presbytérat que des célibataires, n'est-ce pas, si l'on veut croire à la mythologie.

Cette théologie est malsaine, à vouloir tout spiritualiser, mais elle a l’avantage d’esquiver le débat sur le discernement personnel et communautaire de sa vocation, ce qui évite d’avoir à s’interroger sur l’appel et le ministère des prêtres aujourd’hui.

Je préfère le redire : je ne juge pas son choix, chacun est libre et j’accepte totalement l’idée qu’un homme et une femme puissent ne pas réussir à être fidèle à une promesse.
Mais pourquoi ne pas reconnaître simplement qu’aujourd’hui il n’avait plus la force et la volonté d’être fidèle ?

ll y a des hommes qui partent, certain bénéficiant d’un fort écho médiatique. Mais il y a aussi des femmes qui arrivent. Discrètement et humblement, sans écho ou egard particulier dans les médias.

Le Patriarche Théodore II a ordonné pour le service de l’Eglise orthodoxe des diaconesses, qui bénéficient désormais d'un ministère ecclésial. Cette première depuis plus de 10 siècles dans l’église d’Orient, 16 siècles pour l’Occident, marque une évolution décisive pour l’annonce et la célébration de l’évangile aujourd’hui. Lors du synode du Patriarcat d’Alexandrie qui a eu lieu en novembre 2016, l’assemblée synodale avait décidé d’étudier la possibilité d’ordination de diaconesse. «Les différentes approches des problèmes de la vie de l’Église ne constituent pas pour nous des déviations par rapport à la vérité orthodoxe mais une adaptation à la réalité africaine ».

Il est encore difficile de savoir comment ce nouveau ministère va prendre sa place dans l’Eglise orthodoxe africaine. A bien des égards il reste encore un long chemin avant que le diaconat permanent trouve son équilibre dans le paysage ecclésial français, après plus de 50 ans de pratique. Souhaitons que pretres et eveques aient la même patience vis-à-vis des diaconesses.

C’est en revanche un signe très positif pour l’église catholique romaine qui réfléchit depuis quelques mois, sous l’impulsion du Pape François, à la possibilité de pouvoir à nouveau ordonner des diaconesses. Cela prouve, s’il en était besoin, ce qui n’est pas le cas dans le cadre des diaconesses qui appartiennent à l’histoire des églises chrétiennes, qu’aujourd’hui l’appel des femmes au diaconnat ne relève que de la volonté de dépasser les préjugés.

Pasquinade

Samedi 4 février, les Romains ont découvert, placardées sur les murs, des affiches anonymes apostrophant directement le pape. « Tu as placé sous tutelle des congrégations, évincé des prêtres, décapité l’Ordre de Malte et les Franciscains de l’immaculée, ignoré les cardinaux… Mais où est ta  […]

Lire la suite

Identitaire, le mauvais génie du christianisme

Dans la perspective des prochaines échéances électorales, l’efficace et percutant essai d’Erwan le Morhedec démontre et démonte les fondements de la tentation identitaire à laquelle semble succomber une partie des catholiques. En évitant l’argumentation politique dont la seule boussole serait  […]

Lire la suite

Nonce apostolique

Exercice assez classique, les vœux des Évêques pour la nouvelle année civile sont souvent un temps convivial avec l’ensemble des catholiques qui partagent une responsabilité diocésaine. Les Évêques y souhaitent une année de paix, d’avoir un président au-dessus des querelles partisanes, de surmonter  […]

Lire la suite

Malades des nouveaux médias

« Très souvent on allume le poste pour éteindre les enfants. ». Le constat est glaçant parce qu’il est une réalité de la majorité des foyers. La place des écrans modifie en profondeur notre rythme de vie professionnel et familial. Si encore la qualité de l’information et des divertissements pouvait  […]

Lire la suite

Ne crains pas

songe_joseph.jpg

Voici comment fut engendré Jésus Christ : Marie, sa mère, avait été accordée en mariage à Joseph ; avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Joseph, son époux, qui était un homme juste, et ne voulait pas la dénoncer publiquement, décida de la renvoyer en  […]

Lire la suite

Es-tu celui qui doit venir ?

jean_baptiste_prison.jpg

En ce temps-là, Jean le Baptiste entendit parler, dans sa prison, des œuvres réalisées par le Christ. Il lui envoya ses disciples et, par eux, lui demanda : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » Jésus leur répondit : « Allez annoncer à Jean ce que vous entendez et  […]

Lire la suite

L'intranquillité

intranquillite.jpg

Que recherchons-nous vraiment dans la lecture des Évangiles ? Une sécurité ? Une vie calme et paisible, un chemin droit et balisé ? A cela Marion Muller-Colard plaide au contraire pour l’intranquillité, considérant justement que « s’il est un livre qui selon moi mérite d’être appelé le Livre de  […]

Lire la suite

Je ne suis pas digne de lui retirer ses sandales

chagall_moise_buisson_ardent.jpg

« Mais celui qui vient derrière moi est plus fort que moi, et je ne suis pas digne de lui retirer ses sandales. Lui vous baptisera dans l’Esprit Saint et le feu. Il tient dans sa main la pelle à vanner, il va nettoyer son aire à battre le blé, et il amassera son grain dans le grenier ; quant à la  […]

Lire la suite

Cantique de l'infinistère

infinistere_cassingena_trevedy.jpg

C’est une merveilleuse promenade sur un chemin qui serpente au plus près de notre âme. De son périple dans le massif sauvage et désertique du Cézallier en Auvergne, le Père François Cassingena-Trévedy en a tiré un livre exaltant, Cantique de l'Infinistère, riche d’une immense profondeur humaine et  […]

Lire la suite

L’un sera pris, l’autre laissé

le_deluge_noe.jpg

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme. En ces jours-là, avant le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; les gens ne se sont  […]

Lire la suite

Jésus, voici l'homme

caravage_souper_1606.jpg

Derrière le Dieu, qui était l’homme ? La lumière du Christ laisse souvent dans l’ombre Jésus ; pourtant celui-ci a eu son existence proprement et simplement humaine, celle d’un enfant, puis d’un homme qui a vécu avec ses compagnons une vie d’itinérance. Le jésuite Bernard Sesboüé propose avec son  […]

Lire la suite

Dubia

cardinal_burk.jpg

Quatre Cardinaux, dont l’américain Raymond Burke, connu pour son opposition aux évolutions pastorales sur la famille souhaitées par le Pape François, ont rendu publique une lettre adressée au pape, intitulée Dubia[1], énumérant leurs doutes sur l’exhortation Amoris Laetitia publiée après le Synode  […]

Lire la suite

Histoire d'un silence

pere_preynat_pedophilie_lyon_barbarin.jpg

« Le souci légitime de l’organisation peut subrepticement prendre le pas sur l’attention aux personnes. C’est une pente naturelle. Diocèse, paroisses, mouvements et sanctuaires doivent être bien administrés, certes, mais toute cellule d’Eglise doit d’abord être familiale et fraternelle. ». Lorsque  […]

Lire la suite

Le politique précède la politique

crosser_la_politique.jpg

Que les Évêques de France interviennent dans l’actuel débat politique n’a rien de très surprenant. En octobre 2006 avec le texte « Qu’as-tu fait de ton frère ? » et en 2011 autour de la question « Un vote pour quelle société ? », le conseil permanent de la Conférence des Évêques avait déjà souhaité  […]

Lire la suite

Haut de page